="http://www.w3.org/2000/svg" viewBox="0 0 512 512">

Extrait – Page 3 de 3

— Ils vont nous échapper ! gueula Hope.

Une seule chose favorisait les cagoulards, leur véhicule se trouvait dans le bon sens pour déguerpir en vitesse.

— L’un des deux est monté dans une voiture. Une Malibu bleue… je ne vois pas la plaque d’ici…

— Moi, oui ! H37Y 8861, Illinois.

Le temps que Hope mémorise la plaque, le chauffeur reculait déjà jusqu’à la position de son complice, lui permettant ainsi de sauter à bord. Appuyant ensuite à fond sur le champignon et les deux suspects s’enfuirent à toute vitesse. La Malibu accrocha au passage quelques poubelles avant de disparaître entre les bâtisses, avec un virage serré à droite vers la prochaine rue.

Hope et Cooper, bien qu’abasourdis par la fusillade, se relevèrent aussitôt pour courir au secours de la victime. Le capitaine leva le couvercle du conteneur. Il s’agissait bien d’une enveloppe pour dépouille. Le corps à l’intérieur était positionné sur le côté. Il faisait face au mur, les empêchant du coup d’utiliser la fermeture éclair. Le détective sortit alors un couteau de poche et coupa avec prudence le plastique noir contenant, ils le souhaitaient, une vie à sauver.

— C’est un homme… de race orientale, remarqua-t-il en tirant sur le rebord.

Il posa son doigt sur la carotide pour vérifier le pouls.

— Il est mort.

Le capitaine serra les lèvres en hochant la tête. En tirant davantage, Hope aperçut une marque profonde sur la peau.

— Je distingue une trace caractéristique sur son cou…

— Mort par strangulation ?

— Non, je penche davantage pour un garrot.

Le capitaine s’approcha pour mieux voir.

— Mais je le connais ! s’exclama-t-il. C’est le propriétaire du restaurant la Perle de l’Orient.

— Merde ! Nous le quittons tout juste.

— En voyant cette plaie, on comprend pourquoi nous n’avons rien entendu.

— Appelle l’équipe scientifique, s’il te plaît, Cooper. Je téléphone à Nancy.

Il sortit son portable pour les appeler. Au bout de la ligne, Hope avait déjà la technicienne.

— Bonjour Nancy…

… à suivre…

 

Fin de l’extrait – Chapitre 18

License

Extrait - Page 3 de 3 Copyright © by Constant Vanier / Pierre J. Bonenfant. All Rights Reserved.

Partagez ce livre